Training Camp 2013 : Tom Brady dissèque la défense des Eagles

Visor buddies

Premier entrainement partagé entre les Eagles et Patriots, qui ont fait le voyage jusqu’au NovaCare Complex de Philly. Récapitulatif :

  • Et quelques ligaments croisés déchirés de plus. Cette fois-ci pour Arrelious Benn. C’est décidément une épidémie.
  • Riley Cooper est revenu à l’entrainement et a impressionné. Il a marqué trois longs (40 à 50 yards) touchdowns sur deux passes de Foles et un catch impressionnant sur une mauvaise spirale de Vick. Il est monté dans les airs pour la chercher, au plaisir du public.
  • Tom Brady est bon. Très bon. Lors des 1-contre-1 WR/DB, il a humilié le secondary des Eagles en faisant un 20 sur 20 avec le timing, la précision et un touché qui faisaient passer ses jeunes receveurs pour des stars.
  • DeSean Jackson est dans une forme spectaculaire, attrape tout ce qui vient et bouffe de vitesse les défenseurs qui le gardent.
  • Nick Foles a eu son meilleur entrainement depuis qu’ils ont mis les épaulières. Après avoir failli être intercepté par Talib, il a enchainé les bonnes passes, marquant deux touchdowns.
  • Michael Vick a aussi fait un bon entrainement mais, sans surprise, prend trop de temps avant de prendre une décision, s’étant pris deux sacks. Foles en est aussi coupable, il faut dire.
  • Journée plus difficile pour Matt Barkley. Le rookie montre qu’il est, et bien, un rookie.
  • Je me répète, mais Chris Polk fait un excellent camp, avec de belles courses. Il est vraiment en compétition avec Bryce Brown pour le poste de RB2 grâce à sa capacité à passer verticalement entre les espaces, ce que Brown a plus de mal (tendance à rebondir vers l’extérieur).
  • Encore un drop pour Felix Jones.
  • Ifeanyi Momah ne fera pas partie de l’équipe ni de la practice squad à cette allure. Il n’arrive pas à obtenir de la séparation et encore moins à se décoincer des jams. Et il fait peu d’efforts sur les balles contestées.
  • Moins bonne journée pour Russell Shepard. A eu un peu de mal à se séparer des se défenseurs et s’est fait engueuler par Chip Kelly parce qu’il n’était pas en place quand le ballon a été snappé.
  • Carry Williams à la base d’une bagarre (étonnant, hein), ce qui a marqué la fin de son entrainement (tout comme le receveur des Pats). Chip et Bill Belichick s’étaient mis d’accord sur le fait qu’aucune bagarre ne serait autorisée.
  • Kenny Philipps en équipe première à la place de Nate Allen. Optimisme concernant le genou ?

Première depth chart annoncée

vick

En vue de l’entrainement partagé avec les Patriots, les Eagles ont sorti leur première depth chart officieuse. Jetons-y un oeil. L’attaque en premier.

QB
Michael Vick/Nick Foles — Matt Barkley — Dennis Dixon — G.J. Kinne

RB
LeSean McCoy — Bryce Brown — Chris Polk — Felix Jones — Matthew Tucker

WR
Riley Cooper — Jason Avant — Russell Shepard — Will Murphy — David Ball

WR
DeSean Jackson — Damaris Johnson — Ifeanyi Momah — Arrelious Benn — Greg Salas — Nick Miller

TE
Brent Celek — Clay Harbor — Emil Igwenagu — Will Shaw

TE
James Casey — Zach Ertz — Derek Carrier

LT
Jason Peters — Matt Tobin — Ed Wang

LG
Evan Mathis — Allen Barbre — Matt Tennant

C
Jason Kelce — Dallas Reynolds — Julien Vandervelde

RG
Todd Herremans — Danny Watkins — Matt Kopa

RT
Lane Johnson — Dennis Kelly — Michael Bamiro

Première remarque : la ligne a de la gueule, tant sur le front qu’en profondeur.

Michael Vick et Nick Foles se partagent la poste de titulaire pour l’instant. Un titulaire officieux sera nommé pour le premier match de pré-saison.

Riley Cooper est listé comme titulaire. Arrelious Benn se retrouve WR4, s’étant blessé le premier jour du training camp. Il doit donc encore tout prouver, lui qu’on projetait comme premier remplaçant.

Et finalement, Chris Polk passe devant Felix Jones en RB3. Tout à fait mérité selon les témoins du training camp. Ce groupe de running backs va être fun à regarder.

Du nouveau : deux postes de titulaire en tight end. On voit directement que chaque groupe de tight ends est rassemblé par skillset. Les tight ends typiques menés par Brent Celek et les jokers menés par James Casey, suivi de Zach Ertz.

LDE
Cedric Thornton — Clifton Geathers — Joe Kruger

NT
Isaac Sopoaga — Bennie Logan

RDE
Fletcher Cox — Vinny Curry — Damion Square

LOLB
Connor Barwin — Brandon Graham - Travis Long

ILB
DeMeco Ryans — Casey Matthews — Emmanuel Acho

ILB
Mychal Kendricks — Jamar Chaney — Jake Knott

ROLB
Trent Cole — Philipp Hunt — Chris McCoy

LCB
Brandley Fletcher — Brandon Boykin — Brandon Hughes — Eddie Whitley

RCB
Cary Williams — Curtis Marsh — Trevard Lindley — Jordan Poyer

SS
Nate Allen — Kenny Phillips — David Sims — Earl Wolff

FS
Patrick Chung — Kurt Coleman — Colt Anderson

Rien de spécial dans le front 7, c’est ce qui était prévu. La profondeur en inside linebacker fait un peu peur, espérons que Casey Matthews soit plus efficace dans une 3-4.

Bradley Fletcher est titulaire, mais Brandon Boykin est vraiment en train de le pousser. Boykin est la star du camp et ne veut pas se contenter du nickel.

Nate Allen et Patrick Chung sont titulaires, avec Kenny Phillips derrière tant que son genou tient. Un peu déçu de voir le rookie Earl Wolff en fond d’effectif. Athlétiquement il a des capacités supérieures, il lui faut sans doute encore du temps pour faire la transition dans le système.

P
Donnie Jones — Brad Wing

K
Alex Henery

PR
DeSean Jackson — Damaris Johnson

KR
Damaris Johnson — Brandon Boykin

LS
Jon Dorenbos

DeSean Jackson est de retour au punt return. Les Giants ne doivent pas en être content.

Avec le vrai tackling qui commence en match de pré-saison (pour rappel, Chip Kelly ne veut pas que l’on tackle au sol durant l’entrainement, sauf dans des drills précis. Il veut du wrap-up, ce qui limite les blessures tout en affinant les techniques fondamentales), il y aura sans doute pas mal de mouvement en défense et dans le fond de l’effectif d’attaque. Un joueur à observer : le TE Derek Carrier.

Training Camp 2013 : Et ils ne furent plus que onze receveurs

camp1
Le training camp a commencé depuis un peu plus d’une semaine. Il est temps de faire un petit récapitulatif.

Le mauvais

  • C’est l’hécatombe dans le groupe de receveurs. Ce qui semblait être une position de force est vite devenue un gros points d’interrogation (blessé/absent en italique) :
    • DeSean Jackson
    • Jason Avant
    • Damaris Johnson (UDFA)
    • Russel Shepard (UDFA)
    • Ifenayi Momah (UDFA)
    • Nick Miller (UDFA)
    • Will Murphy (UDFA)
    • Dave Ball (UDFA)
    • Greg Salas (Cuisse)
    • Riley Cooper (Absence prolongée)
    • Arrelious Benn (Genou)
    • Jeremy Maclin (ACL, sur IR)
    • BJ Cunningham (Coupé suite à blessure)
  • La compétition des QB semble au point mort. Malgré un plutôt bon camp de leur part, ni Foles, ni Vick n’arrive à se démarquer. Barkley fait des erreurs typiques d’un rookie mais fait preuve d’une maitrise de l’attaque de manière impressionnante (lecture pre-snap, anticipation).
  • Des drops de la part des tight-ends. Celek, Ertz et Igwenagu notamment.
  • Trent Cole et Brandon Graham font la transition vers OLB, et il leur faudra un peu de temps pour s’adapter vu leur maladresse en pass defense.

Le bon

  • Du positif chez nos receveurs : DeSean Jackson, Damaris Johnson et Jason Avant font un excellent camp. Jackson est imbattable en 1-contre-1.
  • Chris Polk a perdu quelques kilos et cela se voit. Il est plus explosif et a fait quelques belles courses. Il pourrait voler le #3 RB à Felix Jones.
  • Brandon Boykin est la star de ce camp. Le cornerback enchaine les pass deflection au point que c’est devenu une vue familière pour les médias présents aux entrainements. Boykin a une réelle chance d’être titulaire en outside corner (et se mettrait au slot dans le nickel). Malheureusement pour lui, toucher le ballon sans réussir à faire l’interception est synonyme de 50 pompes.
  • Russel Shepard se fait remarquer. Premièrement grâce à son éthique de travail : après chaque entrainement, il passe au moins une demi-heure auprès de la Jugs Machine, mais aussi parce qu’il semble courir de belles routes et d’attraper tout ce qui passe près de lui. Il est pour l’instant la bonne surprise de ce camp.
  • Casey Matthews fait un bon camp et pourrait décrocher une place de back-up ILB suite à la blessure de Jason Phillips.
  • Trent Cole va adorer être en un-contre-un avec un tight-end au lieu d’un left tackle. Lors des blocking drills, le vétéran est impossible à stopper.
  • Momah commence à montrer des progrès. Le receveur de 2m04 doit prendre avantage de sa taille et de son physique pour aller chercher les ballons.

Vidéos

 

La saga Riley Cooper continue

NFL: Philadelphia Eagles-Press Conference

« I done fucked up »

Récapitulatif :

• « Je vais sauter cette barrière et me battre avec tous les nègres présents ici, bro » déclare un Riley Cooper intoxiqué après une altercation avec un videur afro-américain lors d’un concert de country.

• Cooper s’excuse. D’abord par twitter, ensuite par conférence de presse et finalement devant ses coéquipiers.

• En accord avec la ligue, les Eagles lui mettent une amende. Pour rappel, la ligue ne peut pas punir un joueur si une équipe l’a déjà fait. Cooper et les Eagles se mettent d’accord pour des sessions de sensibilisation.

• Certains joueurs pardonnent Cooper (Vick, Avant, Maclin, Ryans, Williams), d’autres pas (McCoy) et certains ne prennent pas parti (Jackson)

• Cooper fait un entrainement. Awkwaaaaard.

• Les Eagles autorisent Cooper à s’absenter de l’entrainement pour une durée indéterminée pour aller à ses sessions et se mettre à l’ombre des médias.

• Chip Kelly organise une discussion d’équipe. Les pro-Cooper prennent la parole (Maclin, Ryans, Dorenbos, Avant, Williams), tandis que les anti-Cooper (identités inconnues excepté McCoy) restent silencieux, à la déception de Williams.

• Chip : « Riley ne sera pas coupé. Il ne s’agit pas de football. »

À suivre. Ou pas.

Déchirure des ligaments croisés pour Jeremy Maclin

mac

Saison terminée avant même qu’elle ne commence pour Jeremy Maclin. Hier lors du training camp, le receveur s’est écroulé sur le terrain quelques secondes après avoir fait une réception sur un lancer de Michael Vick. Verdict : déchirure des ligaments croisés dans le genou droit.

C’est une très mauvaise nouvelle pour l’attaque, mais surtout pour Maclin, de qui on attendait une très grosse saison alors qu’il entrait dans sa dernière année de contrat. C’est d’autant plus triste car c’est un joueur vraiment professionnel, discret, qui mettait toujours l’équipe avant lui — ayant refusé de faire un holdout.

Le groupe des receveurs s’amincit donc fortement avec cette perte, et il est possible qu’Howie Roseman fasse venir un joueur par transfert ou free agency. Ou dans le meilleur des cas, qu’un joueur comme Riley Cooper, Ifeanyi Momah ou Arrelious Benn émerge.

Lane Johnson signe son contrat

071813_lane-johnson_600Lane Johnson, le quatrième choix général de cette draft, est officiellement un Philadelphia Eagles. Dion Jordan, drafté juste avant Johnson, ayant signé son contrat hier il était attendu que le tackle d’Oklahoma signe le sien dans les heures qui venaient, et c’est exactement ce qu’il s’est passé.

Johnson recevra $19,8 millions sur quatre ans avec une option d’une cinquième année pour l’équipe. En échange de l’offset (qui protège l’équipe financièrement au cas où Johnson est cutté  avant la fin de son contrat), Lane recevra l’entièreté de son bonus de signature (un peu plus de $12,8 millions) dans 15 jours.

Tous les rookies sont maintenant signés, et ils peuvent dorénavant ne se concentrer que sur le football, avec le training camp qui commencent demain (pour les rookies et certains vétérans).

DeSean Jackson s’offre un nouvel agent

jackson

Il y a un petit plus d’un mois, DeSean Jackson avait renvoyé Drew Rosenhaus, sans doute l’agent le plus important de la NFL, pour des raisons financières (Rosenhaus réclamerait 400 000 dollars non-remboursés). Suite à son intérêt pour la musique, on envisageait Jackson s’associer à la nouvelle agence sportive de Jay-Z, mais a finalement choisi Joe Segal, l’agent de Michael Vick.

Malgré avoir signé un contrat lucratif (mais plus avantageux pour les Eagles) l’an passé, il n’est pas fou de penser que Jackson ne soit plus un Eagle pour longtemps. Il est projeté comme le De’Anthony Thomas des Eagles, mais s’il n’arrive pas à faire la transition vers son nouveau rôle dans l’attaque, et le fait qu’il ait déjà fait un peu la diva avec Kelly (lui demandant pourquoi il s’entrainer avec la troisième équipe), il ne faudrait pas s’étonner s’il se fait transférer l’an prochain.

Ce qu’on raconte sur les Eagles | Dawkins : Nate Allen peut devenir très bon

NA

Brian Dawkins, le légendaire safety des Eagles, a eu l’occasion de discuter de Nate Allen, qu’il considère comme le plus talentueux du groupe. Il avance que Allen possède les compétences fondamentales pour la position :

« Bonne taille, et quand il est en bonne santé, il possède une bonne à excellente vitesse pour un safety. »

Ce n’est pas un secret qu’Allen a le talent pour devenir un très bon free safety — en mettant de côté les problèmes de santé — mais c’est dans la tête que tout se passe. Après une rookie season remarquable (et un prix du meilleur rookie défenseur du mois), Allen s’est blessé au genou et a perdu en confiance, ce que Dawkins souligne :

« Il doit regagner sa confiance. Il l’a perdu en ayant été blessé ses deux dernières années et il doit la récupérer. »

« Nate doit se concentrer sur le jeu et ne pas s’inquiéter sur le fait de tenter de me remplacer ou d’être à la hauteur de son choix de draft. Il ne doit pas se soucier de cela; il doit juste jouer. Il ne doit pas essayer de me remplacer. Il doit se concentrer sur le football et je pense qu’il peut devenir un bon safety. »

« Il ne devrait pas essayer de mettre de gros coups comme je le faisais. Tout ce qu’il a à faire est d’être un bon plaqueur. Nate va rester en arrière en tant que défenseur aérien et intercepter des passes. La force de son jeu est dans le jeu de passe, mais il doit être un bon plaqueur, pas un punisseur, parce que ce n’est pas son jeu. »

Qu’on engage Dawkins comme coach, goddammit.

<hr>

• Les Eagles ont signé Michael Bamiro, un rookie qui ne s’est pas présenté à la draft suite à une confusion dans les règles NFL. Il n’a pas été autorisé à se présenter à la draft supplémentaire et est donc devenu un free agent. Les Dolphins étaient fortement intéressés, mais c’est chez les Eagles que Bamiro débutera sa carrière professionnelle. À 6-8, 344, plutôt athlétique et avec les bras les plus longs du combine après DJ Fluker, on a là un beau spécimen à développer. Tommy Lawlor nous donne son avis (pas si optimiste).

• La statistique la plus importante pour Chip Kelly ? La réaction après un turnover.

• Lane Johnson n’a toujours pas signé.

Clay Harbor, le Patriot ?

harbor

C’est loin d’être un secret, les Patriots ont quelques soucis avec leurs tight-ends. Rob Gronkowski n’est pas le mec le plus mature et semble avoir quelques pépins physiques chroniques et Aaron Hernandez est un meurtrier qui va contempler les murs de sa cellule pendant un bon bout de temps. Ce qui était le point fort de New England (en-dehors de Tom Brady) est maintenant devenu une assez grosse faiblesse.

Entre en jeu Clay Harbor.

Chip aime les TEs, veut en faire la base de son attaque aérienne, et pourrait en garder jusqu’à quatre dans son effectif final. Avec Brent Celek, James Casey et Zach Ertz, Clay Harbor se retrouvait quatrième dans le groupe, et ne verrait qu’un nombre de snaps limités (malgré le no-huddle etc). Vu que les Patriots et Eagles ont quelques entrainements en commun prévus lors du training camp à venir, cela donnerait à Bill Belichick un aperçu direct du jeune tight-end.

Le transfert serait clairement un win-win pour les deux camps. Les Patriots recevraient un jeune joueur avec assez de potentiel que pour être un titulaire solide qui pourrait produire directement. Les Eagles en sortiraient avec un ou plusieurs choix de la draft — une draft où avoir des choix supplémentaires s’avérera extrêmement précieux car il faudra sûrement vendre la baraque pour aller chercher ce futur franchise QB (Il se prénomme Teddy dans mes rêves utopiques). Harbor ayant été drafté au quatrième tour en 2010, je pense qu’un troisième tour plus quelques bricoles serait un minimum.

Bill Belichick et Chip Kelly étant en bon rapports, et il ne serait pas étonnant de voir des choses se passer sur le front des transferts d’ici quelques semaines.